Traoré est un nom de famille notamment porté par : Dernière modification le 30 novembre 2020, à 20:26, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Traoré&oldid=177136618, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. mandingue. Les interdits du sanankouya étaient de faire ou de voir souffrir, de verser ou de faire verser le sang de son sanankou. Les Soussous Soumahoro en venant en Guinée ont pris Soumah pour garder le lien familial avec Soumahoro Kanté leurs ancêtres et ceux qui sont Koniankés ont conservé Soumaoro. Cette famille a longtemps été classifiée au sein des langues niger-congo. Prières, offrandes aux entités intermédiaires (ancêtres et esprits), individuellement, en famille, ou lors des différentes cérémonies religieuses, sont les actes qui ponctuent la vie spirituelle mandingue. Dieu est présent dans la totalité de la création. Le sanankouya s'applique également entre deux membres d'ethnies différentes. On retrouve ces patronymes chez toutes les communautés formées par les Mandingues qu'ils soient francophones, anglophones ou lusophones. Le nom d'usage est utilisé dans la vie quotidienne. Mais Dimmendaal considère que les preuves linguistiques d’un tel rapprochement sont trop minces et que pour le moment il est plus prudent de considérer les langues mandées comme une famille indépendante. Nom de famille. Le nom marital est un nom d'usage. Il est aussi utilisé en sénoufo[4]. Ils sont installés dans le territoire actuel du Sénégal depuis plusieurs siècles. Ils se convertirent à l’islam et refusèrent la soumission à… Le sanankouya ou sounangouya est un système de cousinage, une forme « d'alliance » qui jouait le rôle de « pacte de non agression » entre les composantes de l'Empire du Mali sous Soundiata Keïta. mandingue-mandoline-mandoliniste-mandore-mandorle-mandragore-mandement-mander-mandibulaire-mandibulate- ), ou Mossi (Ouédraogo). Cependant la religion traditionnelle d'origine reste bien plus pratiquée, par la majorité des Mandingues, jusqu'au XIXe siècle. Pour devenir Komotigui, l'initiation est une condition sine qua non. Dans la religion traditionnelle mandingue, Dieu est appelé Maa Ngala. Dans la religion traditionnelle, Dieu étant trop élevé pour l'invoquer directement, les ancêtres et les esprits sont les entités auxquels les prières sont adressées ; ils constituent les intermédiaires entre dieu et les hommes. mandingue (adjectif masculin, nom masculin) Qui a rapport aux Mandingues( groupe de populations vivant en Afrique occidentale ). Depuis le 1er janvier 2005, les parents ont la possibilité de choisir ou de changer le nom de leur enfant par déclaration. Il est aussi utilisé en sénoufo. Tous les clans Mandingues étaient concernés par cette alliance dont l'origine part de la vallée du Nil et s'étendait à tous les royaumes de l'Empire du Mali, sous le règne de Soundiata Keïta. Les nobles Horo, portent en majorité les noms : Aïdara, Doumbia, Fakoly, Kaba, Camara, Condé, Cissé,Doucouré, Keïta, Koita, Konaté, Diarra, Fofana, Bathily, Sissoko, Traoré, Sokhna, Camara, Bakayokho, Sinayoko, Kébé, Dramé, Sylla, Diagouraga, Minté, Soumaré, Souané (équivalent de Berété au Mali). ... issue entre autres de la famille des Keïta et des Konaté, empereurs du Mali, dont les membres portent le nom de Tontigui, et certains sont des hommes libres vivant de l'agriculture. Chez les Mandingues, les Komotigui sont les hommes ou femmes ayant atteint les plus hauts niveaux de la connaissance spirituelle. Traoré est un nom de famille traditionnel mandingue (bambara) et notamment la francisation du bambara Tarawele[1],[2],[3]. Le Sanankounya est un système de cousinage,une forme "d´alliance" qui jouait le rôle de "pacte de non agression" entre les composantes de l´empire du mandingue sous Soundjata Keita. Les Malinkés et les Bambaras parlent la même langue, mais certains mots diffèrent. Le Mandé, au sud du Mali, est considéré comme le pays d'origine des peuples Mandés, composés de nombreux groupes ethniques, notamment les Mandingues, les Soninkés, les Vaïs, les Koniankés , les Konos, les Soussous, les Dialonkés, les Mendés, les Kpellés, les Bobo, les Samos, les Dan également appelés les Yacouba, et les Bissas[2]. Les Jalonkés sont présents en Guinée,au sud du Sénégal. La majorité vit en Gambie, en Guinée, au Mali et en Côte d’Ivoire, leur population totale est estimée à 13 millions de personnes d’après un recensement de 1996. Vers le milieu du siècle, en 1542, le Manding, centre de l’Empire, fut envahi par Askia Ishaq 1er et son frère Daoud qui ravagèrent le palais du Mansa. nom de famille mandingue De même, les Tarawele, descendants de Tiramakan, l’un des généraux de Sunjata, se considèrent comme tontigi. Les noms les plus recherchés. Sa deuxième épouse donn… Durant l'Empire du Mali, Soundiata Keïta se convertit à l'islam, entraînant ainsi la conversion de nombreux groupes mandingues. Pour bénéficier des bienfaits de la création, le respect des interdits, l'hommage à Maa Ngala sont nécessaires. Certains longs récits sont de véritables romans d'amour comme celui de Lansinet et Soumba[4],[5]. Quelques autres patronymes moins courants sont néanmoins portés par des descendants de chefs : Aïdara en Côte d'Ivoire notamment (Malinkés) et au Sénégal ; le nom Aïdara est d'origine maure. Il est très courant au Mali, au Burkina Faso et au nord de la Côte d'Ivoire. Il est très courant au Mali, au Burkina Faso et au nord de la Côte d'Ivoire. Cliquez sur le département de votre choix : Les classes maraboutiques, appelées Maninka Mori et Mandé Mori (« marabout du Mandé »), portent en général les noms suivants : Kaba, Touré, Cissé, Doukouré, Dramé, Dabo, Diané, Berété (équivalent de Souané au Sénégal), Sakho, Sylla. Le groupe mandingue regroupe une vingtaine de sous-groupes dialectaux de la langue mandingue classées en deux grands groupes : . Comme en France et dans la plupart des pays du monde, on peut grâce à un nom de famille connaître les origines historiques, ethniques et régionales d'une personne. Mes frères et sœurs nous portons le nom de notre père et pas celui de notre mère. Le sanankouya est beaucoup connu sous le nom de « parenté à plaisanterie », obligeant les différents clans à l'assistance, l'entraide, le respect réciproque, mais leur permettant aussi de se critiquer, de se taquiner. Ils sont connus sous d'autres dénominations telles que les Bambaras et les Malinkés au Mali, les Dioulas en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso et les Malinkés en Guinée, au Sénégal et en Gambie. Nom de famille, de naissance, patronymique sont synonymes. Il en a résulté une littérature orale comprenant de nombreux genres différents. Également à l'extrême nord de la Sierra-Léone mais ils y sont très peu nombreux. Askia Daoud revint de nouveau en 1559 dans la capitale mandingue et la pilla de fond en comble. Si les parents ne souscrivent pas de déclaration, ce sont les règles anciennes de dévolution du nom qui s'appliquent. Les Soninkés établissent l'Empire du Ghana à partir du IIIe siècle[3]. Entre le XIe et le XIIe siècle, le clan des Keita unifie les peuplades mandingues, puis au début du XIIIe siècle, les Mandingues construisent l'Empire du Mali, sous la direction de Soundiata Keïta qui les libère de la domination du Royaume de Sosso de Soumangoro Kanté et proclame la Charte du Manden. Informations disponibles sur cette page à propos du nom VANDINGENEN. Les patronymes mandingues courants sont : Bagayoko, Bakayoko, Bamba, Bathily, Bayo, Berthé, Camara, Cissé, Cissokho, Condé, Coté, Coulibaly, Danfa, Dansohko, Darry, Dembélé, Diaby, Dicko, Diakho, Diaouné, Diarra, Diawara, Diomandè, Djitté, Doucouré, Doumbia, Doumbouya, Dramé, Fadiga, Fatty, Fofana, Gakou, Gassama, Gnabaly, Guirassy, Ira, Kaba, Kamissoko,Karamoko, Kanté, Kébé, Keïta, Koita, Konaté, Koné, Konté, Koté, Mansaré, Magassa, Mandiang, Mané, Maréga, Minté, Meité, Ouattara, Sakho, Samaté, Sané… On y trouve des épopées de divers types, certaines semi-historiques comme l'épopée de Soundiata. Comment ajouter mes sources ? je voudrais connaitre plus sur mon origine. Les langues mandingues forment un ensemble de langues d'Afrique de l'Ouest qui constituent le principal groupe, en nombre de locuteurs, de la famille des langues mandées.Il s'agit d'un continuum linguistique, c'est-à-dire que même les variantes les plus éloignées restent mutuellement intelligibles et qu'il n'y a pas de limites géographiques claires entre chaque dialecte identifié. Le groupe mandingue regroupe une vingtaine de sous-groupes dialectaux de la langue mandingue classées en deux grands groupes : Les Malinkés de l'est du Sénégal sont les Diakhankés. Tendance de ce nom de famille : à la baisse (Tendance FAIBLE) Avec une espérance de vie moyenne de 80 ans, nous estimons qu'il y a environ 105 personnes nées en France avec le nom de famille Vandingenen. Cependant ces patronymes se retrouvent souvent au travers de nombreuses castes. Les Malinkés de Côte d'Ivoire et du Burkina Faso sont appelés "Dioula", ce qui veut dire « commerçant » en mandingue. de clans se définissant par un patronyme, un ancêtre, une devise et un interdit. Ces alliances existent par exemple entre les clans Traoré et Diarra, entre les Keïta et les Souané, ou entre les Keïta et les Coulibaly. Origine du nom de famille Traoré _____ Traoré est sans nul doute l'un des noms les plus fréquents chez les mandingues (principalement bambara et malinkes) et les soninkés, il est également très portés par le peuple sénoufo. 46 626 personnes nées en France depuis 1890, dans 100 départements "marchand" est un nom tres frequent en normandie, dans le nord et en picardie ce nom indiquait la fonction. Le fondateur de l'empire mandingue, Soundiata Keïta, était un Malinké. Naré Maghann Konaté était un roi du Manding, petit royaume d'Afrique de l'ouest. C'est presque une science que le Sénégalais connaît très bien bien. Avec l'islam naîtront des communautés mandingues maraboutiques en particulier les Dyula et les Diakhankés. — (Karim Traoré, Le jeu et le sérieux : essai d’anthropologie littéraire sur la poésie épique des chasseurs du Mande (Afrique de l’Ouest), A. Schröder, 2000, page 61) Variantes : Sissokho, Cissoko, Cissokho (ce dernier nom étant également présent au Sénégal). Si un Bergerac sera du sud-ouest et qu'un Le Tallec sera Breton un Diatta sera est Diola et un Diallo est Peulh. La fréquence des noms, par rapport aux castes, ne peut pas réellement indiquer l'origine de ceux-ci, car chaque patronyme peut se retrouver dans toutes les couches sociales. mandé n.m. Groupe de langues de la famille nigéro-congolaise parlées en Guinée... Mots proches. Pourtant quand, quelques années plus tard, deux chasseurs venant du pays de Do lui présentèrent une femme laide et bossue, Sogolon Kondé, se rappelant la prédiction il l'épousa. C'est ainsi que l'on peut remarquer des familles Mandingues portant des patronymes d'origine Wolof (Ndiaye, Diop, …), Peul (Diallo, Sangaré, Sidibé, etc. Chaque famille est reliée à un animal totem, chose qui entre dans le cadre du respect aux êtres, créatures de Dieu possédant la parcelle divine. Beaucoup de ses familles ont integrer les ethnies wolofs, sereres ou mandingue. Pour la langue mandingue, voir. Tout savoir sur MARCHAND. L’origine des Camara bon , chez les malinké de base il decendre des soninké d’où le lien avec les soninké apré faut savoir que les Camara avant d’être soninké il y plus de 1000ans il sont issue de l’ethnie khagoro et les 3 principal nom de famille qui en fait parti son les magassouba , … En fin de compte, ce nom de la famille provenant de la segmentation fautive s'est établi, tandis que le nom correct (manding) reste reservé pour le groupement plus restreint. Sékéné-Mody Cissoko et Kaoussou Sambou (dir.). Parcourrez l'abcédaire pour trouver facilement un nom de famille parmi les plus de 200 000 référencés. Cependant le terme mandingue est souvent employé pour parler juste des Malinke. Le premier empire noir de l’Afrique occidentale connu fut l’empire du Ghana (Wagadu) fondé par les soninkés auquel succéda l’empire du Mandingue ou empire du mali (pour employer le nom que nous ont légué les historiens et géographes arabes, et qui n’est autre que la forme peule du mot « Manden »). Tal Tamri, From Oral Tradition to Film: Djéély Mory Kouyatéé's Lancinet et Soumba, « Peuls et Mandingues : dialectiques des constructions identitaires », Site photos sur les chasseurs du pays Mandé de Benoit Jouvelet, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mandingues&oldid=177482912, Article manquant de références depuis mars 2012, Article manquant de références/Liste complète, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Sciences humaines et sociales/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. La puissance mandingue … Mais l'islam restait encore la religion des nobles. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le peuple mandingue. Tal Tamari, A la confluence des traditions orale et islamique: "Soumba et Lansiné", dans Derive, Jean; Dauphin, Anne-Marie (dir.). Il signifie historiquement « le père », « le chef », « l’ancien ». Découvrez les noms les plus portés dans votre département Découvrez aussi la carte de France des prénoms. Les Griots, appelés Dyeli, portent souvent les noms : Cissokho, Kouyaté, Diabaté, Kamissoko, Soumano. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Il reçut un jour la visite d'un chasseur devin qui lui prédit qu'une femme laide lui donnerait un jour un fils qui deviendrait un grand roi. Le nom de la semaine Nom de famille : MARCHAND. La dernière modification de cette page a été faite le 10 décembre 2020 à 18:50. Les individus de la caste des Nyamakhala (artisans), plus particulièrement les forgerons, portent les noms : Kanté, Diankha, Fané. Origine : thomas est un patronyme et un nom de baptême très frequent, d'origine bibli- que il est issu de l'arameen toma, dont la traduction grecque est didymos qui veut dire jumeau ce nom a ete popula- rise par l'apotre saint thomas et au xiieme siecle par saint thomas becket, évêque de canterbury . Entre le VIIIe et Xe siècles, les Soninkés sont les premiers Mandingues à se tourner vers l'islam, en particulier ceux de la noblesse de l'Empire du Ghana. Dans les sociétés mandingues, une grande part de la culture s'est constituée, diffusée et transmise sans recours à l'écrit, par le biais de la tradition orale. Le mandingue est une langue parlée par le peuple mandingue d’Afrique de l’Ouest et par les descendants de l’Empire du Mali. Ils sont tous issus des Soninkés. Traoré est un nom de famille traditionnel mandingue (bambara) et notamment la francisation du bambara Tarawele,,. Nom de famille. Cliquez sur le département de votre choix : Découvrez les noms les plus portés dans votre département Découvrez aussi la carte de France des prénoms. Aujourd’hui la quasi-totalité des Mandingues sont musulmans, mais selon les divers groupes, les rites et les croyances traditionnelles ont plus ou moins été conservés. Retrouvez vos ancêtres, l'histoire et l'origine de votre nom de famille et construisez ainsi votre arbre généalogique ! Le territoire mandingue était composé de trois grandes provinces (celle de Do dirigée par le clan Condé, celle du Bouré dirigée par les Camara, et celle du Kri, dirigée par les Keita) qui sous la suprématie du clan Keita devint un royaume celui du mandingue. Egalement il faut ajouter les nom des toucouleurs qui sont reparties entre le senegal, le sud de la maurétanie, et le mali, au niveau du fleuve sénégal ( le fouta sénégalais ou fouta-toro). C'est selon les classes d'âge Ton, que l'on apprend les divers aspects de la vie et les règles de vie, toujours selon les règles spirituelles, afin d'être un individu accompli dans la société. La dernière modification de cette page a été faite le 30 novembre 2020 à 20:26. Ce sont les commerçants Arabo-Berbères venus du nord, qui apportèrent l'islam chez eux. Selon les différents groupes initiatiques, comme celle du Komo ou du Nama, la durée de l'initiation est plus ou moins longue. De nombreuses familles appartenant aux ethnies voisines ont intégré au fil des siècles le monde Mandingue, et vice-versa. En savoir plus Variantes du nom de famille. C'est un nom mandingue qui a le plus souvent été porté par des griots. Les Mandingues ont constitué de nombreux royaumes qui ont perduré jusqu'à la fin du XIXe siècle et le début de la colonisation européenne, dont les plus connus sont : À l'origine les Mandingues pratiquaient tous la religion traditionnelle. Dans la spiritualité traditionnelle, il n'y a pas de séparation entre la spiritualité et le profane, tout est régi selon les lois spirituelles, de la naissance qu'à la mort, où l'âme de l'être ayant été exemplaire sur terre rejoint le monde de Dieu et des ancêtres. Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ». Il signifie historiquement « le père », « le chef », « l’ancien ». Le mandé constitue une famille de langues africaines, dans laquelle on a proposé de distinguer trois groupes : le groupe mandé-tamou (qui comprend notamment le bozo et soninké); le groupe mandé-tan (avec le kâgoro et le mandé proprement dit ou mandingue); le groupe mandé-fou (qui comprend le soussou ou diallonké, samorho, le sia, etc. La langue mandingue fait partie des langues mandées parlées par plus de dix millions de personnes réparties dans une quinzaine d'États d'Afrique de l'Ouest. {nom masculin} Groupe de langues parlées en Afrique occidentale. Bonjour, Mon fils a 6 mois mais porte le nom de son père étant donner que c'était mon choix. L'écriture des patronymes va toutefois changer selon les pays : par exemple, le nom Cissé est écrit tel quel dans le monde francophone, mais en Gambie (anglophone), il est écrit Ceesay ou Sesay. L'homme n'est pas considéré en tant que tel s’il n'est pas passé par le rite de la circoncision. En général il s'agit d'un cycle de sept fois sept ans, puis d'un nouveau cycle de même durée. Cette forme simplifiée est notamment utilisée par les mandingues du Sénégal, de Guinée et de Gambie. Naré Maghann Konaté était déjà marié à Sassouma Berté et avait un fils Dankaran Toumani Keïta. Les Mandingues[1] sont un peuple d'Afrique de l'Ouest faisant partie des peuples du Mandés. Traditionnellement il s'agit d'une société : Les patronymes mandingues courants sont : Bagayoko, Bakayoko, Bamba, Bathily, Bayo, Berthé, Camara, Cissé, Cissokho, Condé, Coté, Coulibaly, Danfa, Dansohko, Darry, Dembélé, Diaby, Dicko, Diakho, Diaouné, Diarra, Diawara, Diomandè, Djitté, Doucouré, Doumbia, Doumbouya, Dramé, Fadiga, Fatty, Fofana, Gakou, Gassama, Gnabaly, Guirassy, Ira, Kaba, Kamissoko,Karamoko, Kanté, Kébé, Keïta, Koita, Konaté, Koné, Konté, Koté, Mansaré, Magassa, Mandiang, Mané, Maréga, Minté, Meité, Ouattara, Sakho, Samaté, Sané, Sangaré, Sano, Sanogo, Samassa, Sawané, Sy-Savané, Sidibé, Sima, Sissoko, Souané, Souaré, Soumah, Soumaré, Sylla,Tandia ou Tandian, Timité, Touré, Traoré, Youla, Yattara, Yra... Il en existe encore plus d'une trentaine. L'orthographe des noms de famille a parfois évolué au cours des siècles. Le vrai but de ce pacte était d'éviter les affrontements, conflits, les guerres et aussi de calmer les tensions mêmes internes. En effet, ces déclarations ne sont pas obligatoires. bonjour mon nom de famille est Diallo, mon papa est décédé au moment que j'avais mes 15ans. Nom de famille. Les Mandingues et les Wolofs entretiennent ce lien, il en est de même avec les Peuls. adjectif et nom ... Qui se rapporte aux Mandingues, fait partie de ces peuples. Au Sénégal, les Mandingues sont appelés Sossés par les Wolofs et les Sérères. S'ils parlent des langues apparentées et forment un groupe linguistique, ils manifestent des cultures et des traditions sensiblement différentes[1]. Il en va de même pour de nombreux autres patronymes, comme Diaby (Jabbi en Gambie), Souané (Suwanneh)... Certaines communautés déforment progressivement les noms de famille, et en conséquence, certains patronymes se voient ainsi être simplifiés ou prononcés d'une autre manière : Sanogo ou encore Bakayoko deviennent ainsi Diaité (ou Jaiteh), Sano (Sanoe), et Bayo (Baryoh). Leurs chasseurs sont appelés les Dozos.