Around this time he received an offer from the Duke of Bedford (who hoped to exploit the conflict between Richemont and la Trémoille), which included Trémoille's lands in Poitou in return for him switching sides. Jeanne de Penthièvre (1319-1384) 4. Il reçoit de son père les « honneurs de Richmond », en Angleterre, les rois d'Angleterre refusant que les Bretons portent le titre de comte. But though he saw clearly enough the measures necessary for success, he lacked the temperament and means to carry them out. Guy VII de Limoges (1287-1331) 3. Arthur II de Bretagne (1262-1312) 2. Au début du XVe siècle, la Bretagne du duc Jean V « le Sage » ménage les influences française et anglaise. HM Umberto II's 14-Great Uncle. Elles portent que le comte de Richemont avoit promis à Jacquette de Bretagne sa fille naturelle mariée audit Brecart, une rente de 100 livres et que pour l'assiete de la dite rente, il lui donne l'isle de Brehat avec ses apartenances et dependances, avec la reserve du ressort à la barre de Lanvollon. Fait prisonnier, il demeura en Angleterre jusqu'en 1420. En 1441, la prise de Pontoise met un terme à la reconquête de l'Île-de-France. Il reçoit la seigneurie de Parthenay en 1427 : la population de la ville est alors très rapidement hostile au nouveau gouverneur, qui fait renforcer les défenses du château côté ville, et adapte également les fortifications de la ville à l’artillerie par l’édification d’un boulevard d'artillerie[6]. In the wake of the battle he successfully laid siege to Caen. Sur le plan personnel, Richemont contracte un second mariage avec Jeanne d'Albret avant de rejoindre la Bretagne, en décembre, pour y voir François Ier de Bretagne, le nouveau duc, son neveu, faire son entrée dans sa bonne ville de Rennes. Arthur also had a natural daughter named Jacqueline who was legitimatized in 1443. At the very end of his life he became Duke of Brittany and Count of Montfort after inheriting those titles upon the death of his nephew Peter II. Né le 24 août 1393. Richemont fait alors enlever La Trémoille, l'emprisonnant au château de Montrésor ; Charles VII n'intervient pas, et Richemont récupère sa charge de connétable. Ce n'est finalement qu'après la mort d'Henri V le 31 août qu'Arthur recouvre une totale liberté. Début 1434, d'imposantes forces font face aux Anglais, non loin de Sillé-le-Guillaume. Désormais les Bretons du connétable vont s'illustrer en Île-de-France et en Normandie. Les liens économiques privilégiés de la Bretagne avec l'Angleterre pourraient l'orienter vers une alliance Outre-Manche. La prudence de Jean V et l'embellie diplomatique anglo-bourguignonne fragilisent la position de Richemont auprès de Charles VII. Poursuivis et défaits à Patay et à Beaugency, les Anglais perdent nombre de leurs chefs. Jean Kerhervé, Arthur de Richemont, connétable et duc. Arthur II de Bretagne (né le 25 juillet 1261 - mort le 27 août 1312, château de l'Isle à Marzan), fils de Jean II, duc de Bretagne, et de Béatrice d'Angleterre, fut vicomte de Limoges du « droit de son épouse » à compter de 1275 et duc de Bretagne de 1305 à 1312 [1]. He is noted primarily, however, for his role as a leading military commander during the Hundred Years' War. de BRETAGNE. Arthur was born at the Château de Suscinio. Il est le fils de Jean II, duc de Bretagne 3 , 4 et Béatrice, princesse d' Angleterre 3 , 4 . Artus Brécart, fut fait capitaine de Mervent, puis de Saint-Aubin du Cormier et du Coudray-Salbart, par lettres du 8 octobre 1457, à quoi le duc Arthur III son beau-père ajouta une pension annuelle de six-vingt écus le 1er novembre 1457, et par autres lettres du 15 décembre 1457, il le confirma dans la possession et propriété de la terre de Brehat. His military and administrative reform… La chambre des comptes à qui ce compte avoit été présenté, verifia les lettres du don qui sont en date du 19 décembre 1449 et les fit inscrire au long dans ce compte. In 1275, Arthur married Mary, Viscountess of Limoges, daughter of Gui VI, Viscount of Limoges and Margaret, Lady of Molinot. Pour cet acte, le 13 juin 1466, il reçoit par don du roi[8] le domaine[9] — château et terres —, de Torcy[10][réf. Blessé à la bataille d'Azincourt en 1415 et fait prisonnier, il reste captivité en Angleterre pendant cinq ans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arthur was a younger son of Duke John IV and his third wife Joanna of Navarre, and so a member of the Ducal House of Montfort. Ces restes sont ensuite transférés dans la chapelle Saint-Clair, à la cathédrale dans le tombeau de François II en 1817[11]. Son meurtre accompli, Olivier de Méel fuit en France et trouve asile au château de Marcoussis. Arthur II de Bretagne (né le - mort le, château de l'Isle à Marzan), fils de Jean II, duc de Bretagne, et de Béatrice d'Angleterre, fut vicomte de Limoges du « droit de son épouse » à compter de 1275 et duc de Bretagne de 1305 à 1312. : Arthur III, Duke of Brittany, 1393-1458) Although Richemont briefly sided with the English once, he otherwise remained firmly committed to the House of Valois. Four or more generations of descendants of Arthur II de Bretagne (1262-1312) if they are properly linked: 1. Richemont accorde alors procuration à son frère Jean V pour défendre ses intérêts et négocier une trêve dans les affaires personnelles qui l'opposent à l'archevêque. Arthur III de Bretagne dit le « Connétable de Richemont » ou « le Justicier », né le 24 août 1393 au château de Suscinio, près de Vannes et mort le 26 décembre 1458 à Nantes est un seigneur breton, fils de Jean IV, duc de Bretagne, et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. », « [Richemont] sera l'organisateur de la victoire », « Le meilleur homme de guerre de Charles VII était Richemont ». Her maternal grandparents were Hugh IV, Duke of … L'envoi de secours à Orléans décide Richemont à passer outre aux directives royales qui visent à l'écarter des affaires. (hdg. (Arthur III, de Bretagne, comte de Richemont) found: Hoefer (Arthur III, duc de Bretagne) found: Nouv. Cette disparition fait de lui le nouveau duc de Bretagne. Arthur died at Château de L'Isle and was interred in a marble tomb of the cordeliers of Vannes. En 1432, lors du siège de Pouancé par son frère Jean V, duc de Bretagne, il accepte de combattre aux côtés des Anglais, mais réussit à négocier un traité permettant de mettre fin au siège avant que la ville ne tombe. On voit aussi dans ce compte la ratification du duc de Bretagne »[15]. Leur fils François Brécart, sieur de l'Isle de Brehat, fut envoyé en Angleterre au mois de juillet 1491 par la duchesse Anne, pour presser le roi d'Angleterre Henry VII de lui envoyer du secours »[13]. Nevertheless, they continued to style themselves "Count of Richmond", while the English title was given to John Plantagenet, Duke of Bedford (1389–1435) in 1414. Le 22 septembre 1457, Arthur de Richemont voit son second neveu, Pierre II de Bretagne, successeur de François Ier de Bretagne, disparaître à son tour. Cette publication, fruit d'une communication à l'occasion d'un colloque international, comporte un itinéraire de Richemont. Blessé, il est emmené captif en Angleterre. La dernière modification de cette page a été faite le 22 janvier 2021 à 14:01. Désormais, la reconquête de la Normandie ne saurait s'arrêter. Privé de sa pension de connétable, Richemont doit se contenter de livrer des batailles de seconde zone près de Parthenay et de Fontenay-le-Comte. Catherine de Luxembourg (morte en 1492), mariée au connétable-duc Arthur III de Bretagne (24 août 1393-26 décembre 1458). He joined his brother John in the siege of Pouancé in 1432, where he notably but reluctantly fought alongside English captains, as the Duke of Brittany was allied with the English at the time. Geneanet utilise des cookies à des fins de personnalisation de contenu dans ses différents services. non conforme] à entrer dans la ville de Meaux assiégée. Afin de rentrer en possession des biens de ce seigneur jugé rebelle, Richemont doit entrer en campagne en juin 1415. En mars 1449, les trêves sont rompues lorsque le duc de Bretagne, immédiatement soutenu par Charles VII, entreprend de reprendre Fougères, tombé aux mains de François de Surienne, capitaine français à la solde des Anglais. Gilles, fils du duc Jean V de Bretagne, est donc le neveu d'Arthur et le frère du duc François Ier de Bretagne. This reform had its effect in the struggles that followed. En décembre, il est témoin de l'entrée triomphale d'Henri V à Paris. Richemont quitte donc l'Angleterre en septembre 1420, accompagné de quelques écuyers bretons. Après s'être emparées de Laval et du Mans, les troupes du comte de Salisbury s'avancent vers Orléans. En octobre 1428, ils entreprennent d'assiéger la place. Do not translate text that appears unreliable or low-quality. Un chevalier écossais du nom de Thomas de Huston, de la région de Girvan, qui vint combattre les Anglais en France au nom de l’Auld Alliance, a été le premier[7][réf. Richemont accepte l'épée de connétable que lui remet le roi, à Chinon, le 7 mars 1425. Les trêves de Tours, conclues en 1443, permettent au connétable d'éloigner les dangereux routiers hors du royaume et de poursuivre ses réformes militaires, au nom de Charles VII. Son oncle Arthur III - Connétable de Richemont Connétable et duc de Bretagne [25 août 1393 / 26 decembre 1458] [Biographie] Arthur III lui succède. Dunois commande l'armée française, armée qui s'emploie à Rouen. Arthur III, duc de Bretagne (22 septembre 1457 - 26 décembre 1458), dit le « Connétable de Richemont » ou « le Justicier », chevalier, duc de Touraine, comte de Dreux de 1441 à 1444, d'Étampes, de Montfort de 1457 à 1458 et d'Ivry et baron de Parthenay, né à Suscinio le 24 août 1393 et décédé à Nantes le 26 décembre 1458, connétable de France le 7 mars 1425. Il est nommé connétable de France par Charles VII le 7 mars 1425, reprend Paris aux Anglais le 13 avril 1436, après avoir été l'un des compagnons d'armes de Jeanne d'Arc. Engagé au matin du 25 octobre, le désastre est consommé en fin d'après-midi. He married Yolande de Montfort (1263-1323) May 1294 JL . Début 1426, Richemont rejoint Jean V en Bretagne pour y jouer à nouveau les recruteurs avant d'assiéger, sans succès, les Anglais à Saint-James de Beuvron, près d'Avranches. Arthur III de Bretagne, connétable de Richemont (1393 - 1458) Arthur, duc de Richemont est le fils de Jean IV, duc de Bretagne. His mother Queen Dowager Joan unsuccessfully tried to have him released, only to worsen her relationship with her stepson Henry V of England. Titulaires des droits et titres de Jacquette de Bretagne, ses descendants : les familles de Rochedec, puis Balavenne de Kerlan-Lestrézec et Balavenne de Leshildry et Kernonen, alias Balavoine, négocient avec le duc de Penthièvre Sébastien de Luxembourg, vicomte de Martigues, l'échange de la seigneurie de Bréhat[16] contre un ensemble de seigneuries situées sur les paroisses de Tréméloir, Pordic, et Plérin[17]. En 1440, la révolte dite de la Praguerie tente de se débarrasser de lui. They were the parents of at least 3 sons. Le 15 avril, la garnison capitule. Victimes de la fureur populaire des Parisiens, les Anglais doivent se réfugier dans la bastille Saint-Antoine. La jonction s'effectue non loin de Beaugency. En février 1427, avec l'appui d'Yolande d'Aragon et de Georges de La Trémoille, il arrête et exécute sommairement Pierre II de Giac, le favori du roi, qui exerçait ses rapines sur le trésor de la couronne et encourageait une guerre coûteuse et désastreuse au conseil du roi. Arthur now resumed the war against the English, and at the same time took vigorous measures against the plundering bands of soldiers and peasants known as routiers or écorcheurs.[5]. Learn how and when to remove this template message, https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Arthur_III,_Duke_of_Brittany&oldid=1002188448, French prisoners of war in the Hundred Years' War, Biography articles needing translation from French Wikipedia, Articles needing additional references from August 2016, All articles needing additional references, Pages using infobox royalty with unknown parameters, Wikipedia articles with PLWABN identifiers, Wikipedia articles with SUDOC identifiers, Wikipedia articles with WORLDCATID identifiers, Creative Commons Attribution-ShareAlike License. Commence pour le jeune prince breton une longue période de captivité. Arthur III (Duc) de BRETAGNE. Maria Cavaillès, Marie-Pierre Baudry, « L’enceinte urbaine de Parthenay ». By 1435 he had regained his influence at the French court and then helped arrange the Treaty of Arras between Charles VII and Philip III, Duke of Burgundy. Malgré la victoire, Richemont reçoit l'ordre de s'en retourner et les places fortes ferment leurs portes sur son passage. Richemont rejoint alors les Français à Azincourt à la tête d'un fort contingent d'hommes d'armes bretons. [5], As Constable of France, Arthur fought alongside Joan of Arc during her victory at the Battle of Patay on 18 June 1429. En 1442, l'expédition de Tartas fournit au connétable l'occasion d'une véritable démonstration de force en Guyenne et en Gascogne. Arthur died with no known legitimate issue. Apprécié du dauphin Louis de Guyenne, il reçoit les terres de Jean II de Parthenay-l'Archevêque, coupable aux yeux du roi d'avoir épousé la cause des Bourguignons au siège d'Arras. Coutances et Saint-Lô sont emportées. They come from many sources and are not checked. Il signe une paix éphémère avec La Trémoille en mars 1433 ; en juin de la même année, Jan II de Rosnyvinen tente d'assassiner La Trémoille sur l'ordre de Richemont, mais ne blesse sa cible que légèrement. it was not till May 1444 that the Treaty of Tours gave him leisure to carry out the reorganization of the army which he had long projected. Although Richemont briefly sided with the English once, he otherwise remained firmly committed to the House of Valois. The name Richemont reflects the fact that he inherited the English title of Earl of Richmond, which was held by previous dukes of Brittany, but his tenure was never recognized by the English crown. Il est accompagné par le comte de Laval et le maréchal de Lohéac. [3] He fought at the Battle of Agincourt on 25 October 1415, where he was wounded and captured. PM Cameron's 19-Great Uncle. Arthur III de Bretagne: Date of birth: 24 August 1393 Château de Suscinio (Sarzeau) Date of death: 26 December 1458 Nantes: Place of burial En août, le débarquement des troupes d'Henri V d'Angleterre en Normandie bouleverse les priorités. Arthur III de Bretagne dit le « Connétable de Richemont » ou « le Justicier » (né le 24 août 1393, au château de Suscinio, près de Vannes - mort le 26 décembre 1458 à Nantes), est un seigneur breton fils de Jean IV, duc de Bretagne, et de sa troisième épouse de Jeanne de Navarre. The peace concluded between John and the English in September 1427, alongside his tenacity and bad temper, led to his expulsion from the court, where Georges de la Trémoille, whom he himself had recommended to the king, remained supreme for six years, during which Arthur tried in vain to overthrow him. Extrait du compte rendu par Pierre Haloret, receveur du Goello, pour le. Marié à trois reprises, il n'a pas de postérité légitime : Il laisse toutefois une fille Jacquette de Bretagne, qui épousa Artus Brécart, écuyer du duc de Bretagne Arthur III, connétable de Rennes et capitaine de Mervent, du Coudray-Salbart et Saint-Aubin-du-Cormier ; elle fut légitimée par le roi de France Charles VII, sa mère est restée inconnue : « En septembre 1443 Jacquette de Bretagne, fille naturelle de Arthur III, bâtarde de Richemont, légitimée par lettres du roi Charles VII de France données à Saumur sans finance, avait été mariée le 15 janvier 1438 à Artus Brécart, écuyer de son père. À l'époque la châtellenie de Bréhat représentait 100 livres de rente[14]. Olivier de Coëtivy se voit confier la garde de la place par le connétable de Richemont, lequel s'en retourne à Paris retrouver le roi. Il fait un hommage non-lige au roi de France pour la Bretagne. Charles VII refuse, malgré l'urgence de la situation, de rappeler Richemont. Meaux tombe le 12 août après une irrésistible offensive. Vérifiez les traductions 'Arthur III de Bretagne' en breton. À l'occasion d'une invitation du roi à se rendre en tant que pair de France à Montargis pour le procès du duc d'Alençon, il déclare par une lettre datée du 11 mai 1458 : « J'ai de tout temps servi Charles et son royaume ; je suis connétable, et comme tel je suis tenu de me rendre aux ordres du roi, mais non comme duc de Bretagne. He married Marie de Limoges (1260-1290) 1275 JL in Tours. Le 24 avril 1450, Olivier de Méel, ancien écuyer d'Arthur en 1442, assassine Gilles de Bretagne, le représentant du parti pro-anglais dans le duché. Arthur III de Bretagne dit le « Connétable de Richemont » ou « le Justicier » (né le 24 août 1393, au château de Suscinio, près de Vannes - mort le 26 décembre 1458 à Nantes), est un seigneur breton, fils de Jean IV, duc de Bretagne, et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre. Saint Brieuc, Archives départementales des Côtes-d'Armor : Bréhat Série E 1309. L'entente est pourtant de courte durée. Il lui devient difficile de recruter des troupes en Bretagne et il ne peut plus jouer les médiateurs entre Charles VII et la Bourgogne. Après avoir consulté les capitaines, Jeanne d'Arc se résout à accepter sa venue. Entre guerre et politique, dans la France du. Saint Brieuc, Archives départementales des Côtes-d'Armor : Tréméloir E 1392. 99 relations. La disgrâce du connétable se prolonge.